Laboratoire d'étude
de la santé sexuelle

Sophie Bergeron  Ph.D

« Favoriser le bien-être et la santé sexuelle des individus et des couples ».

Auxiliaires de recherche

MarianeAumaisMariane Aumais

Mariane est étudiante en 2e année au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Elle fait partie du Laboratoire d’étude de la santé sexuelle en tant qu'auxiliaire de recherche depuis l'été 2019. Mariane a des intérêts cliniques très variés, tels que la psychopathologie, la psychologie légale et les traumas. Elle s'intéresse par ailleurs aux relations interpersonnelles, plus particulièrement aux relations amoureuses et à la sexualité, intérêts que le Laboratoire d'étude de la santé sexuelle lui permet d'explorer. 

 

Maïna LerouxMaïna Leroux

Maïna complète actuellement son baccalauréat en psychologie au sein du cheminement Honor à l’Université de Montréal. Depuis l’été 2018, elle participe à l’avancement des projets du Laboratoire d'étude de la santé sexuelle en tant qu’auxiliaire de recherche. Elle a un intérêt particulier pour les sujets entourant les relations interpersonnelles ainsi que les facteurs protecteurs contribuant au bien-être sexuel chez les victimes d’agression sexuelle. 

 

 

Sarafina MétellusSarafina Métellus

Sarafina est étudiante en 3e année au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Elle poursuit son cheminement Honor sous la direction de Sophie Bergeron. Elle est auxiliaire de recherche au Laboratoire d’étude de la santé sexuelle depuis mai 2018. Sarafina a un grand intérêt pour la relation d’aide. Elle s’intéresse particulièrement aux stades développementaux de l’enfance et de l’adolescence. Également, elle s’intéresse aux méthodes d’interventions visant le bien-être des jeunes éprouvant des difficultés psychosociales. 

 

Belinda Mokri

Belinda est étudiante en 2e année au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Elle s’est jointe au Laboratoire d’étude de la santé sexuelle à l’automne 2017. Ses intérêts cliniques portent sur les schémas cognitifs, les problèmes conjugaux et le rôle des thérapies cognitives comportementales dans l’amélioration du bien-être des individus et des couples.

 

ClemenceNoiseux2Clémence Noiseux

Clémence est présentement étudiante de deuxième année au baccalauréat en neuroscience cognitive à l’Université de Montréal. Elle s’est jointe à l’équipe du Laboratoire d’étude de la santé sexuelle en tant qu’auxiliaire de recherche à l’automne 2018. Ses intérêts portent principalement autour des facteurs environnementaux prévenant les agressions sexuelles, ou aidant au processus de rétablissement. Elle s’intéresse également aux stades de développements sains chez l’enfant et chez l’adolescent. 

 

 

BrendaRamosBrenda Ramos

Brenda est étudiante de 3e année au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Elle poursuit son cheminement Honor sous la supervision de Dre Sophie Bergeron. Brenda est également auxiliaire de recherche dans le Laboratoire d’étude de la santé sexuelle depuis l’été 2019. Ses intérêts en psychologie sont divers. Entre autres, elle s’intéresse aux relations interpersonnelles, aux changements développementaux qui surviennent à l’adolescence et à la sexualité humaine. 

 

 

MandyVasquezMandy Vasquez

Mandy est étudiante en 3e année au baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Elle poursuit son cheminement Honor sous la supervision du Dre. Sophie Bergeron. Elle s’est jointe à l’équipe du Laboratoire d’étude de la santé sexuelle en tant qu’auxiliaire de recherche en mai 2019. Ses champs d’intérêts en recherche sont divers, soit la psychologie sociale, la délinquance sexuelle, la violence conjugale, la toxicomanie ainsi que la prostitution juvénile. 

 

Bannière de logos

 

 

Admin