Laboratoire d'étude
de la santé sexuelle

Sophie Bergeron  Ph.D

Nouvelles SCOUP

Connaissez-vous les risques de dévoiler une agression sexuelle à l’enfance à un partenaire amoureux?

Quels impacts peuvent avoir le dévoilement d’une agression sexuelle à un partenaire sur le couple?

Les mouvements de dénonciation d’agressions sexuelles des dernières années ont suscité des questionnements au sein de nombreux couples. Qu’arrive-t-il aux couples dont l’un des partenaires dévoile un historique d’agression sexuelle? Des chercheures de l’équipe SCOUP se sont récemment penchées sur cette question, plus spécifiquement lorsque le dévoilement concerne une agression sexuelle vécue durant l’enfance. Nous visions à documenter les réponses reçues du partenaire lors du dévoilement d’une agression sexuelle à l’enfance, telles que perçues par le(la) survivant(e), ainsi qu’à examiner les associations entre ces réponses et la satisfaction sexuelle et relationnelle des deux partenaires. Pour ce faire, 70 couples de la population générale dont l’un des deux partenaires avait vécu ce trauma dévoilé à leur conjoint/e, ont complété des questionnaires en ligne.

Qu’avons-nous trouvé?

Nous avons répertorié majoritairement que les réponses des partenaires étaient perçues par les survivant(e)s comme étant soutenantes, c’est-à-dire qu’elles démontraient du soutien émotionnel (94,3%) ou de l’aide tangible (67,1%). Une minorité de survivant(e)s avait perçu des réponses nuisibles, comme la stigmatisation (41,4%) et le blâme (14,3%). Nous avons toutefois noté que pour la moitié des survivants, les réponses aidantes avaient été accompagnées de réponses de blâme et/ou de stigmatisation.

De plus, les analyses ont révélé que les réponses de soutien émotionnel, telles que perçues par le(la) survivant(e), étaient associées à une plus grande satisfaction sexuelle chez les deux partenaires, alors que les réponses stigmatisantes étaient associées à une satisfaction conjugale plus faible chez les deux partenaires.

Ces résultats suggèrent que les survivant(e)s peuvent recevoir des réponses à la fois aidantes et nuisibles de la part de leur partenaire. Le soutien émotionnel semble avoir un impact positif sur la satisfaction sexuelle des deux partenaires, alors que la stigmatisation aurait un impact négatif sur la satisfaction conjugale des deux partenaires. Ainsi, les réponses de soutien seraient bénéfiques non seulement pour les survivant(e)s ayant dévoilé un abus sexuel, mais également pour leurs partenaires.

Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter l’article complet:

de Montigny Gauthier, L., Vaillancourt-Morel, M.P., Rellini, A., Godbout, N., Charbonneau-Lefebvre, V., Desjardins, F., & Bergeron, S. (2018). The risks of telling: A dyadic perspective on romantic partners’ responses to child sexual abuse disclosures and their associations with sexual and relationship satisfaction. Journal of Marital and Family Therapy. doi: 10.1111/jmft.12345

Bannière de logos

 

 

Admin