Laboratoire d'étude
de la santé sexuelle

Sophie Bergeron  Ph.D

Nouvelles SCOUP

Saviez-vous que des difficultés d'intimité pourraient être l’un des facteurs expliquant que la maltraitance en enfance soit associée à davantage d'insatisfactions sexuelles et conjugales?

La maltraitance en enfance, qui englobe toutes les formes d’abus et de négligence autant physique, psychologique que sexuel, touche 40% des adultes de la population générale. Une fois à l’âge adulte, la maltraitance vécue en enfance peut affecter le fonctionnement des relations de couples de diverses manières et plusieurs études ont démontré que la maltraitance en enfance est associée à une plus faible satisfaction conjugale et sexuelle.

Une étude récente menée dans notre laboratoire s’est penchée sur ce qui pourrait expliquer le lien entre la maltraitance durant l’enfance et le développement d’insatisfactions conjugales et sexuelles. Dans cette étude, nous voulions savoir si des difficultés dans certaines composantes de l’intimité pourraient expliquer l’association entre la maltraitance en enfance et la satisfaction conjugale et sexuelle.

Pour répondre à cette question, nous avons recruté 365 couples dans la communauté pour une étude longitudinale dans laquelle la maltraitance en enfance et l’intimité ont été mesurées au temps 1 et la satisfaction conjugale et sexuelle 6 mois plus tard.

Qu’avons-nous trouvé?

Nos résultats confirment les résultats des études antérieures, car il ne semble pas y avoir d’association entre les expériences de maltraitance en enfance et la capacité à se dévoiler à un partenaire amoureux en termes de quantité de dévoilement.

Ce qui est intéressant, c’est que les victimes de maltraitance en enfance perçoivent que leur partenaire se dévoile moins et que ses réponses sont moins empathiques. On observe également que c’est cet effet sur la perception des réponses empathiques du partenaire qui explique les insatisfactions conjugales et sexuelles 6 mois plus tard.

Nos résultats suggèrent l’application d’interventions de couple qui visent spécifiquement l’intimité, mais surtout les réponses empathiques pour améliorer les relations de couples au sein desquels un ou les deux partenaires ont vécu de la maltraitance en enfance.

Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter l’article complet:

Vaillancourt-Morel, M.-P., Rellini, A. H., Godbout, N., Sabourin, S., & Bergeron, S. (2018). Intimacy mediates the relation between maltreatment in childhood and sexual and relationship satisfaction in Adulthood: A dyadic longitudinal analysis. Archives of Sexual Behavior. doi: 10.1007/s10508-018-1309-1

Bannière de logos

 

 

Admin