ÉQUIPE SCOUP 
Sexualité et Couple

Sophie Bergeron  Ph.D

Nouvelles SCOUP

Saviez-vous que le genre affecte la manière dont la maltraitance parentale dans l'enfance contribue au développement de symptômes liés au trouble de personnalité limite?

Une étude récente menée par Natacha Godbout et Marie-Ève Daspe, de l’équipe SCOUP, en collaboration avec l’Université de Victoria, a examiné la maltraitance en enfance engendrée par les figures paternelles et maternelles, ainsi que la présence d’un attachement insécurisant (c.-à-d., présence de peur de l’abandon et/ou d'évitement de l'intimité) en relation avec les symptômes liés au trouble de personnalité limite (TPL).

954 participants adultes ont répondu à des sondages anonymes sur la maltraitance pendant l'enfance, l'attachement insécurisant et les symptômes de TPL.

Qu'avons-nous trouvé?

Nous avons constaté qu'il existe des différences entre la manière dont les expériences de maltraitances causées par le père ou la mère affectent les hommes et les femmes. Les deux sources de maltraitance étaient directement associées aux symptômes liés au TPL chez les femmes, alors que chez les hommes, seule la maltraitance de la part du père était directement liée aux symptômes de TPL. De plus, la maltraitance causée par le père était associée aux symptômes de TPL chez les femmes qui présentent une crainte de l'abandon, mais pas chez celles qui présentent de l'évitement de l'intimité. Enfin, la maltraitance causée par la mère était indirectement associée aux symptômes de TPL chez les hommes qui présentent une crainte de l'abandon, mais pas chez ceux qui présentent de l'évitement de l'intimité.

Nos résultats suggèrent que la maltraitance père – fille et mère – fils est un facteur prédictif des symptômes liés au TPL, à travers le développement d'un attachement insécurisant. Ces résultats soulignent l’importance d'adresser les traumatismes et l’attachement, ainsi que de considérer l'influence potentielle du genre dans les démarches thérapeutiques concernant les individus souffrant de symptômes liés au TPL.

Pour plus de détails, nous vous invitons à consulter l’article complet :

Godbout, N., Daspe, M.-E., Runtz, M., Cyr, G., et Briere, J. (2019). Childhood maltreatment, attachment, and borderline personality-related symptoms: Gender-specific structural equation models. Psychological Trauma: Theory, Research, Practice, and Policy, 11(1), 90-98. Open access: http://dx.doi.org/10.1037/tra0000403

Bannière de logos

 

 

Admin